Repères

Présentation

TOURS HABITAT (Office Public de l’Habitat – OPH),  est un Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial (EPIC).

1er bailleur de la Métropole, il a su s’imposer au fur et à mesure des années comme un Acteur social dynamique et innovant au service des collectivités.

Actuellement, il est présent sur un certain nombre de Communes de TOURS METROPOLE VAL DE LOIRE (TOURS, CHANCEAUX SUR CHOISILLE, ROCHECORBON, …)

Pour répondre aux besoins en matière de logement, TOURS HABITAT gère  et produit pour un public diversifié : familles, étudiants, seniors, personnes à mobilité réduite, personnes en insertion…

Historique

24/11/1921 : création de l’Office Public d’Habitation à bon Marché (HBM)
Années 30 : Constructions et aménagements des cités jardins (Général Renault, Bords de Loire, Jolivet, Beaujardin)
Années 50-80 : Constructions et aménagements des grands ensemble (Sanitas, Rives du Cher, Chateaubriand, rochepinatrd, Fontaines…)
04/08/1988 : L’OPHLM devient OPAC de TOURS
Le Renouveau : Construction de petites résidences en cœur de ville (Lamartine, La Milletière, Blaise Pascal…)
21/11/2011 : L’OPAC devient TOUR(S)HABITAT
2017 : Après 95 ans de rattachement à la ville de TOURS, TOURS HABITAT est rattaché à la Métropole. Le nom évolue : TOUR(S)HABITAT devient TOURS HABITAT

Chiffres clés

Gourvernance

Cliquez ici pour voir l'organigramme des services

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d’Administration, qui détermine la politique générale de TOURS HABITAT (OPH), se réunit en moyenne 7 fois par an. Cliquez ici pour télécharger le règlement intérieur du Conseil d’Administration qui fixe l’objet, la compétence et le fonctionnement de l’Office. Le Conseil d’Administration est composé de 23 administrateurs : Cliquez ici Composition du Conseil  d’Administration .

Administrateurs désignés par TOURS METROPOLE VAL DE LOIREPersonnes qualifiées7 (dont 2 ayant la qualité d’élu local d’une autre collectivité)
Représentant(s) des Associations dont l’un des objets est l’insertion ou le logement des personnes défavorisées1
Administrateurs désignés par les différents Organismes ou InstancesReprésentant de la CAF1
Représentant des collecteurs 1%1
Représentant de l’UDAF1
Représentants des syndicats2
Administrateurs élus par les locataires (*)Représentants des locataires4

(*) Les quatre représentants des locataires sont élus pour un mandat de 4 ans. Tout locataire est électeur et éligible sous certaines conditions. Un représentant des locataires siège à la Commission d’Attribution des Logements.

LE CONSEIL DE CONCERTATION LOCATIVE

Le Conseil de Concertation Locative est un lieu d’échange, composé des Associations représentant les locataires présentes sur le territoire  de compétence de l’Office, et des Représentants de TOURS HABITAT (OPH). Le CCL a pour objectif de favoriser les relations locatives en instaurant un dialogue sur les sujets touchant le fonctionnement du parc social, les conditions de l’habitat et le cadre de vie, à l’exception de ce qui relève de la compétence du Conseil d’Administration. Le Conseil de Concertation Locative est consulté sur :

  • Les différents aspects de la gestion d’un immeuble ou des ensembles concernés,
  • Les projets de réhabilitation ou de construction-démolition,
  • Toutes mesures touchant au cadre de vie des habitants des immeubles et ensembles concernés.

Il se réunit 3 fois par an. Un plan de concertation locative a été conclu le 21 juin 2017 entre les Associations de Locataires et TOURS HABITAT (OPH) définissant les modalités pratiques de la concertation.

LE PROJET ENTREPRISE

Projet d’entreprise 2015-2020 - 1 projet – 6 axes de travail

Le projet d’entreprise, c’est avant tout l’histoire d’une  réflexion  commune,  au  travers  de groupes  d’acteurs  qui  se  sont  emparés  des grands  axes  définis  pour  faire  vivre  le fonctionnement et le développement de TOURS HABITAT.

«Chaque  projet  abouti  ces  deux  dernières années s’est enrichi des pratiques, des idées  et des aspirations des uns et des autres.

Au  fil  des  réflexions,  c’est  le  socle  des compétences de l’Office qui s’élargit. »

Grégoire Simon Directeur Général